le logo du badminton club carpentrassien BCC en version blanche

Les règles du jeu

En simple et en double

La règle de base est très simple : pour marquer un point, il faut envoyer le volant toucher le sol dans la moitié de terrain où se trouve l’adversaire.

Un match se joue en 2 sets gagnants (donc 3 sets maximum) de 21 points, avec 2 points d’écart. Ainsi, lorsque le score est de 20-20, on poursuit jusqu’à ce que le meilleur l’emporte avec 2 points d’écart, et au maximum 30 points au total. Donc si les joueurs arrivent à 29-29, celui qui marque le point suivant remporte le set.

Le joueur qui remporte un set est celui qui commencera à servir dans le set suivant.

Ces règles de score sont identiques pour les 5 disciplines du badminton : simple hommes, simple dames, double hommes, double dames, double mixte.

Là où ça se complique (juste un peu), c’est que les zones de service et de jeu ne sont pas identiques en simple et en double.

Voici un schéma des terrains où sont représentées en couleur les zones de service et de jeu (les tirets représentent le filet) :

les différences entre terrains de badminton en simple et en double

Maintenant que vous avez le terrain en tête, il ne reste plus qu’à jouer.

1- Début du match

Les joueurs procèdent à un tirage au sort. Souvent, celui ci se fait en lançant le volant en l’air. Lorsqu’il retombe, le joueur (ou la paire) vers qui pointe le bouchon a gagné le tirage au sort.

Il peut alors faire son choix concernant le service (servir en premier ou recevoir) ou concernant le côté (rester de son côté ou changer). S’il a fait son choix à propos du service, l’autre joueur (ou paire) fait son choix à propos du côté, et inversement.

Par exemple, le joueur A gagne le tirage au sort. Il choisit le ‘côté’, et décide de changer de côté. Le joueur B fait alors son choix sur le ‘service’ et choisit de ne pas servir en premier. C’est donc A qui commencera le jeu, du côté qu’il a choisi.

Dans le cas du double ou du mixte, au sein d’une paire, les joueurs sont libres de choisir qui va servir et qui va recevoir en premier.

2- Position des joueurs

Au début du set et chaque fois que le score est pair, le serveur est positionné à droite et sert en diagonale (donc à droite pour son adversaire également). Si le score est impair il sert à gauche.

Si le serveur gagne l’échange il marque le point et sert dans la zone alternative.

Si le receveur gagne l’échange, il marque un point et prend le service.

Lorsque le camp du serveur gagne l’échange, celui-ci marque un point et le même serveur sert depuis l’autre zone de service.

Si c’est le camp du receveur qui gagne l’échange, c’est lui qui marque un point. Le camp du receveur devient serveur. Les positions (du côté gagnant et du côté perdant) restent alors inchangées. 

Si l’on se rend compte pendant le match que les positions ont été inversées par erreur à un moment, les joueurs se repositionnent mais le score reste inchangé.

3- Le service

Au moment de la frappe, la raquette doit être inclinée vers le bas et le volant doit être frappé sous la taille. La taille est une ligne imaginaire située au niveau de la partie la plus basse de la dernière côte du serveur.

Pendant l’exécution du service, serveur et receveur doivent avoir leurs pieds en position stationnaire. Le serveur doit avoir ses deux pieds à l’intérieur du carré de service.

Si le volant touche le filet lors du service, le jeu continue normalement, même s’il a été dévié de sa trajectoire et que l’adversaire a été gêné.

Attention : seul le receveur de la paire adverse est autorisé à retourner le service. Si c’est l’autre joueur de la paire qui retourne le service, le point est perdu.

4- Interruption de jeu et changement de terrain

Quand le score atteint la première fois dans le set 11, les joueurs bénéficient d’un arrêt de jeu de 60 secondes.

Entre chaque set, cette interruption est de 120 secondes.

Les joueurs changent de demi-terrain à la fin de chaque set, et au troisième set, lorsque le score atteint la première fois 11.

5- Coaching

Les conseils sont autorisés, mais uniquement quand le volant n’est pas en jeu.

6 - Les principales fautes

Il y a faute si le volant tombe en dehors des limites du terrain, passe à travers ou sous le filet, ne franchit pas le filet, est frappé dans le camp opposé, est frappé 2 fois de suite par le même joueur.

Il y a faute si le joueur touche le filet ou le poteau avec sa raquette, ses vêtements ou son corps, envahit le terrain de l’adversaire par dessus le filet (sauf s’il « suit » son geste), fait obstruction vis à vis de l’adversaire (l’empêche d’exécuter son coup), distrait volontairement son adversaire.

7- Le let

Il y a let lorsque quelqu’un ou quelque chose vient perturber votre terrain. Par exemple, un volant d’un autre terrain qui atterrit sur le votre. Dans ce cas, il faut annoncer « let », suffisamment fort pour que votre adversaire l’entende. Le point est alors interrompu et rejoué.

Il peut également y avoir ‘let’ au service lorsque le volant touche un élément de structure du gymnase (un panier de basket par exemple). Ceci est toujours précisé dans les règlements des tournois, donc soyez attentifs.

Par contre, les éléments de structure ne sont jamais ‘let’ pendant le jeu. Ainsi, si votre volant touche le plafond pendant le jeu, vous perdez le point.